Academos Blogue Jeunes

Des entrepreneurs québécois de moins de 20 ans


Ces trois-là ont moins de 20 ans. Ils ont tous en commun le désir de changer le monde et de rejeter le statu quo à leur façon. Anya, Simon et Vincent ont vu des opportunités d’améliorer des façons de faire et ont pris les moyens d’y arriver.  Ce sont des entrepreneurs et des inventeurs en santé, en techno et en alimentation et ils proviennent tous du Québec.

Anya Pogharian, 17 ans, jeune inventrice qui veut sauver des vies



Alors qu’elle était bénévole à l’Hôpital Général de Montréal, Anya a eu l’idée de créer un prototype de rein artificiel, une machine visant à aider les malades souffrant d’insuffisance rénale et à remplacer la machine d’hémodialyse, et ce, à plus faible coût.   Dans le plus pur esprit D-I-Y, Anya a commandé les pièces sur internet pour fabriquer son prototype, elle a écrit le code informatique en plus d’y consacrer 300 heures avant de présenter son concept à l’Expo-sciences!  Ce qui a valu à cette étudiante en première année au Collège Marianopolis la médaille de bronze  lors de la finale pancanadienne, rien de moins!  Bravo!
Tous les détails de son histoire dans cet article du Journal métro.


Simon Tian, 20 ans,  qui veut réinventer la montre intelligente 

Pourquoi attendre qu’Apple ou Google fassent la montre de tes rêves quand tu peux le faire toi-même! C’est un peu ce que ce jeune de Brossard s’est dit lorsqu’il a créé sa compagnie Neptune et le concept de montre intelligente Pine, entièrement indépendante d’un téléphone intelligent.  Essentiellement financé sur Kickstarter, le projet de Simon a attiré beaucoup de curieux  grâce à qui il a pu amasser près de 800 000 dollars! Ambitieux, il prévoit déjà une autre version de sa montre intelligente beaucoup plus à l’image de son idée originale.
Jean-François Coderre de La Presse Techno l’a rencontré.


Vincent Lachance, 18 ans,  réinvente la façon de faire notre épicerie


Originaire du Lac-Saint-Jean, Vincent Lachance est venu à Montréal pour transformer son idée en réalité. Son rêve? Faire l’épicerie en ligne et pouvoir commander chez les meilleurs commerçants indépendants de Montréal, par le biais de son site web Montrealfrais.com! Culotté, il a présenté son concept à l’Émission dans l’œil du dragon avant même d’avoir un projet complètement ficelé en 2014 et a ainsi obtenu l’appui financier de l’entrepreneur Alexandre Taillefer en plus de l’avoir comme mentor!  Il sera possible de commander chez Montréal Frais prochainement puisque le lancement approche à grands pas.
Plus de détails dans cet article d’Evo Magazine
Connais-tu d’autres jeunes entrepreneurs inspirants?  Penses-tu un jour partir ta propre entreprise?  Réponds en commentaire sous l’article.

Source : Journal Métro, La Presse Techno, Evo Magazine, QZ.com 
Photos par Simon Tian par Quartz QZ.com, Vincent Lachance, Anya Pogharian emprunté à The Guardian

Retour à tous
Articles semblables