Academos Blogue Jeunes Entrevues

5 bonnes raisons de devenir expert en sinistres

Expert en sinistres, ça ne veut pas dire être le pro des éruptions volcaniques, des tornades et des tsunamis. C’est un autre métier ça. Être expert en sinistres ça ressemble plutôt au métier de détective. En effet, les experts sont contactés après que le sinistre ait eu lieu et, une fois sur place, ils doivent estimer les dommages, analyser la situation et négocier le règlement afin d’indemniser les clients.

Devenir expert en sinistres c’est s’assurer d’avoir un métier stimulant, captivant, jamais ennuyant, qui te fera voyager et qui te permettra de te développer professionnellement. Intéressé? Alors, discute avec nos mentors experts en sinistres sur Academos :

Parle avec un mentor

1. Métier varié et peu routinier

Devenir expert des sinistres c’est s’assurer d’avoir une carrière passionnante et loin d’être redondante. Comme nous l’ont expliqué David et Joe, c’est un métier qui comprend toutes sortes de tâches variées comme : la prise d’appels, le contact avec les clients et des études de cas en fonction des différents sinistres (grêle, dégâts d’eau, etc.). Ainsi, les tâches sont similaires d’un projet à l’autre, mais puisque le sinistre est différent, le projet est complètement unique.

Tu n’aimes pas rester assis toute la journée? Tu aimes te balader et explorer le Québec? David et Joe sont payés pour faire ça! En effet, en tant qu’experts en sinistres chez Intact, ils sont amenés à voyager partout dans le Québec pour aller rencontrer leurs clients.

« On est obligés de sortir de notre train-train quotidien. On s’entraide aussi beaucoup. » – David.

2. Possibilité d’évoluer dans la compagnie

Si tu cherches un domaine où tu pourras te développer professionnellement, le voici!

Nos deux mentors ont commencé en tant qu’experts en sinistres au téléphone avant d’évoluer dans leur carrière et de faire de la route. De plus, il existe plusieurs branches au métier d’expert en sinistres: de ce fait, les experts peuvent commencer dans une branche par exemple en assurance auto puis décider d’aller vers l’habitation. 

Chez Intact, grimper les échelons c’est possible. En effet, il existe de nombreuses possibilités d’avancement professionnel. Jonathan nous a expliqué qu’il est possible de débuter en ventes, pour ensuite évoluer vers l’indemnisation ou encore l’analyse d’affaires des réclamations dans l’équipe nationale. Ainsi, Jonathan travaille maintenant à améliorer les processus de réclamations.

3. Apprentissage en continu

Si tu aimes apprendre et acquérir de nouvelles compétences, tu pourrais te plaire dans le domaine des assurances. David et Joe nous ont expliqué que leur métier leur permet d’apprendre toutes sortes de choses sur des volets très différents.

Puisque le domaine des assurances évolue constamment, David et Joe doivent rester à jour et se tenir informés. De plus, puisque chaque dossier est différent, il est important de se renseigner. Ils doivent aussi se préparer à manipuler des situations inhabituelles et parfois complexes. Par exemple, s’ils ont à gérer des dossiers en dehors du Québec, ils doivent se renseigner sur les lois qui s’appliquent là-bas et s’y contraindre.

Bref, nos experts en sinistres sont continuellement stimulés par leur emploi et encouragés à apprendre pour faire face et gérer les exceptions.

« J’aime travailler dans un domaine quand même complexe et stimulant. » – Joe

4. La joie de travailler en équipe

Sérieusement, là on dirait le domaine parfait. Il convient autant à ceux qui préfèrent travailler seuls qu’à ceux qui aiment le travail d’équipe. C’est possible puisqu’en soi le travail est solitaire, mais tes collègues seront tout le temps disponibles. Dans ce domaine, l’entraide est très présente et très importante.

David est d’ailleurs amené à travailler avec des gens qui se spécialisent dans d’autres domaines que lui, comme des programmeurs, qui l’aident dans de nombreux projets. Par ailleurs, Joe et David sont encadrés dans leurs fonctions. Cet encadrement les aide notamment à se perfectionner et à livrer le meilleur d’eux-mêmes.

« Recevoir de l’aide de mes collègues me permet de grandir et d’évoluer. » – David

5. On fait des petites enquêtes

David et Joe ont aussi la chance de jouer les enquêteurs dans le cadre de leurs fonctions. Bon, ce ne sont peut-être pas les prochains Sherlock Holmes et Hercules Poireau, mais il leur arrive d’avoir à enquêter. En effet, leur métier consiste à aider les gens, mais il doivent aussi savoir détecter les fraudes. Ils doivent donc questionner leurs clients et jouer le jeu du détective afin de trouver les vraies réponses.

« J’aime enquêter. Notre objectif est d’aider nos clients victimes de sinistres, mais il faut aussi savoir pousser plus loin pour repérer les fraudes. » – Joe

Si tu souhaites en savoir plus sur le métier d’expert en sinistres, leurs tâches, ce qu’ils aiment le plus et le moins, connecte-toi sur Academos pour en discuter avec David et Joe!

Cet article est commandité par Intact Assurance.

Retour à tous
Articles semblables