Academos Blogue Jeunes

Parlons d’avenir dans le domaine de la fabrication #AcaFabrication

ParlonsDavenir
Quant on est à peine au moment de choisir une profession, faut-il s’inquiéter des perspectives d’avenir ? C’est une question tout à fait valable puisque, ultimement, on souhaite tous avoir un emploi qui nous plaira. Contrairement à ce que certains peuvent penser, il y a de bonnes perspectives d’avenir sur le marché de l’emploi au Québec et en particulier dans le secteur de la fabrication.
[Secteur du mois de la fabrication]
Une pénurie de main-d’œuvre Saviez-vous que d’ici 2016, 75 % des emplois à combler au Québec proviendraient des départs à la retraite ? D’ici 2021, on prévoit que près de 1,4 million d’emplois seront à pouvoir au Québec, dont 264 000 viendront de la croissance économique (création nette d’emplois).
Le secteur de la fabrication compte 21 000 entreprises dont 90 % sont des PME de 50 employés ou moins. On estime que 50 % des entreprises du secteur de la fabrication seront aux prises avec une pénurie de main-d’œuvre.

De bonnes perspectives Les formations professionnelles et techniques représentent près des deux tiers des programmes offrant les meilleures perspectives d’emploi de la sélection 2014 présentée par Jobboom.
zone-m
Ce secteur représente 16 % du PIB et assure plus de 80 % des exportations du Québec. Il constitue un puissant levier sur le plan de l’innovation puisqu’il représente environ 52 % des dépenses en recherche et développement réalisées au Québec. Autrement dit, l’innovation est un enjeu crucial dans ce domaine. On observe un développement des métiers traditionnels vers une technologie de pointe. Pourquoi ? Pour demeurer compétitives sur les marchés internationaux, les entreprises se doivent de rester à la fine pointe et de sans cesse faire évoluer leur processus de production.
Pour en savoir plus et rencontrer les acteurs de premier plan de ce domaine, rendez-vous sur le site de Zone M. Tu pourras visiter des entreprises manufacturières de ta région et ainsi dialoguer avec des entrepreneurs qui pourraient par la suite t’embaucher à la fin de tes études.
Voici une liste de métiers que regroupe ce secteur : Génie mécanique, génie industriel, technicien en production pharmaceutique, technicien en laboratoire, mécanicien industriel, mécanicien de machines fixes, électromécanicien, manœuvres dans la fabrication des produits en caoutchouc, chaudronnier, technicien en procédés chimiques, technicien en dessin industriel, assembleur-monteur, technicien en génie électronique, ingénieurs d’industrie de fabrication, charpentiers-menuisiers, chimiste, concepteur de composantes textiles, mécanicien d’équipements industriels, ébéniste, couturière, technologue en assurance qualité, teinturier et finisseur de produits, peintre industriel, soudeur, opérateur d’équipement de production en métallurgie, machiniste CNC, biochimiste, commis administratif, boucher industriel, fromager, scieur et opérateur d’équipements de scierie, affûteur, technologue en transformation du bois, etc.
[Tu peux discuter avec un travailleur pratiquant l’un de ces métiers par le biais du cybermentorat!  Inscris-toi!]

Retour à tous
Articles semblables