Academos Blogue Corporatif Projets

Catherine invite : Marie Amiot, présidente-directrice générale de La Factry

Le système d’éducation actuel nuit-il à la créativité des jeunes? Quelles sont les compétences que devront posséder les travailleurs de demain? Créativité ou innovation, quelle est la différence? Voilà le genre de questions (assez complexes merci!) que nous avons eu la chance de poser à Marie Amiot, présidente-directrice générale de La Factry, dans le premier épisode de Catherine invite.

 

Catherine invite, c’est notre nouvelle série de vidéos entièrement dédiée à l’innovation, dans laquelle la présidente-fondatrice d’Academos, Catherine Légaré (d’où le nom de la série!) reçoit des personnalités québécoises inspirantes dont les idées novatrices font avancer notre société. Cette série fait partie d’Academos le Lab, notre nouvel incubateur de projets innovants. Il s’en passe des choses chez Academos, hein?

Et La Factry, c’est quoi? C’est une école des sciences de la créativité basée à Montréal. En association avec ses partenaires-fondateurs, le Collège Sainte-Anne et l’Association des agences de communication créative (A2C), La Factry offre des ateliers aux professionnels de divers milieux et aux étudiants afin de développer leur créativité pour mieux s’adapter à un monde du travail en pleine mutation.

La créativité, c’est sérieux!

La prémisse de base de La Factry, c’est que la créativité, ça s’apprend. Mais comment fait-on pour développer son côté créatif lorsqu’on ne s’appelle pas Picasso ou Molière?

« La créativité, ça s’apprend en la pratiquant, a d’abord expliqué Marie Amiot dans le premier épisode de Catherine invite. Un peu comme apprendre à nager, tu aurais beau lire tous les livres du monde sur la natation, écouter tous les vidéos des meilleurs nageurs, pour apprendre à nager, il faut que tu te lances dans une piscine et que tu l’essaies. »

« [À La Factry], on donne aussi tout une rigueur : c’est sérieux, la créativité! Il y a des façons de l’aborder, des processus qui sont là, pas pour enfermer, mais pour aider », a-t-elle mentionné.

Un sport d’équipe

Une des meilleures façons de favoriser la créativité, selon Marie Amiot, c’est la transdisciplinarité. Ou, dit plus simplement, le fait de mélanger les gens ensemble!

« Dans toutes nos formations, on va forcer les gens qui viennent d’horizons différents [à travailler ensemble]. […] Si tu mets des gens qui ont des spécialités et des forces différentes autour d’une problématique, tu risques de trouver une solution qui est beaucoup plus forte, beaucoup plus adéquate, que si tu mets tous des gens qui ont le même background ou le même métier », a souligné la présidente-directrice générale.

« Pour moi, c’est important de mélanger les jeunes et les professionnels, a-t-elle ajouté. Je sais que c’est ce que vous faites, c’est fondamental chez Academos, et c’est aussi quelque chose en quoi on croit beaucoup à La Factry. […] Les entreprises qui vont réussir à accueillir les jeunes vont, à mes yeux, avoir beaucoup plus de chances de bien avancer dans le futur. »

L’école tue-t-elle la créativité?

Par ailleurs, l’une des conférences TED les plus écoutées de tous les temps s’intitule Do schools kill creativity? (« Les écoles tuent-elles la créativité? »). Nous avons donc demandé à Marie Amiot ce qu’elle pensait de cette question.

 

« Je suis assez d’accord [avec le fait] que l’école comme elle est en ce moment doit être revue », a-t-elle d’abord mentionné.

« Quand on y pense, l’école a été créée pour être un lieu de connaissance, à l’origine : on allait à l’école parce que les enseignants, les institutions, les bibliothèques, c’était là qu’étaient déposées les connaissances. Maintenant, avec un petit téléphone, je peux te nommer toutes les grandes villes à travers le monde en un clin d’œil. L’accès aux connaissances [ne passe] plus que par l’école. L’école, ne serait-ce que pour ça, doit revoir son rôle. »

« De la façon dont le système est fait en ce moment, souvent, la façon d’évaluer les jeunes, c’est qu’ils doivent donner une réponse parfaite à une question. Alors que la vie, maintenant, c’est de trouver des solutions pour des problématiques auxquelles il n’y a pas de réponse. Alors de là [l’importance de] toutes les compétences de créativité, de co-création, de travail d’équipe, de conscience sociale. Ce sont maintenant les compétences clés qui devraient prendre plus de place dans le système scolaire », a-t-elle conclu.

Qui inspire Marie Amiot?

Nous avons reçu Marie Amiot à Catherine invite parce que nous considérons qu’elle est une personne inspirante par ses idées et ses actions. En fin d’entrevue, nous lui avons donc demandé de nous nommer, à son tour, une personne qui l’inspire particulièrement. Sa réponse? Vous devrez écouter la vidéo pour la connaître! 😉

Qui devrait-on recevoir dans le prochain épisode de Catherine invite? Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à nous écrire!

Retour à tous
Articles semblables