Academos Blogue Corporatif

Catherine passe une journée dans la peau d’un réalisateur, grâce à Academos

« Être réalisateur, ça prend énormément de patience et c’est beaucoup de travail.» C’est ce qu’a pu constater, Catherine Lampron, future étudiante de première année au Collège Montmorency, à Laval dans le programme Arts et Lettres, profil : cinéma. Grande gagnante du concours Facebook « Gagnez une journée en tant qu’assistant-réalisateur » organisé par Academos, elle a pu passer toute une journée sur un plateau de tournage, elle qui rêve de diriger une équipe de réalisation.

Durant la matinée, elle a participé à toute la préparation. Au côté de Félix Charest, réalisateur et bénévole pour l’organisme, elle a ainsi pu assister au choix des prises de vue et des emplacements, à l’installation du matériel de son, vidéo et d’éclairage ainsi qu’à la mise en place des décors. Catherine en a profité pour demander des conseils et en savoir plus sur le quotidien d’une directrice artistique, d’un directeur photo ou encore d’un preneur de son. Elle s’est également entretenue avec Félix afin de connaître son parcours, ses projets, son plan de carrière et les raisons de son choix. Devant le grand intérêt de Catherine, Félix lui a même donné quelques astuces de mise en scène.

Mais c’est vraiment durant l’après-midi, lors du tournage, qu’elle a pu apprécier la multiplicité de talents qu’exige la profession de réalisateur. Car Félix a pris le temps de bien préparer les actrices, a décidé des cadrages, du son, de l’éclairage, du déroulement des scènes, de la présence ou non de figurants et de leur sélection tout en veillant au respect des délais et à ce qu’il règne une atmosphère conviviale. Devant l’enthousiasme de Catherine, Félix lui a même confié le soin de diriger des figurants.

Une fois la journée terminée, satisfait du résultat et de son expérience, Félix, nous confie qu’il a « vraiment trippé » et espère que Catherine aussi. « Je suis content qu’elle ait pu voir une des nombreuses facettes de ce métier et aussi tout ce qu’on est capable d’accomplir durant une journée en équipe réduite. »

Les yeux pétillants, Catherine ajoute qu’une journée comme celle-là l’a rassurée. « Je ne pensais pas que c’était si compliqué, mais je suis contente parce que je sais à quoi m’attendre maintenant et c’est vraiment ça que je veux faire. »

Guillaume Saloin
Chef des stratégies web et marketing
Academos Cybermentorat

Retour à tous
Articles semblables