Academos Blogue Corporatif

Paul et Catherine au parc

Cette année, février est particulier pour moi.Pour la première fois en 12 ans, je m’absenterai d’Academos Cybermentorat quelques mois pour vivre l’expérience de la maternité. La préparation à cette absence et le coaching fait auprès de mon équipe dans les dernières semaines m’ont beaucoup fait réfléchir sur les raisons pour lesquelles j’ai créé Academos et sur l’essence denos interventions.
Pur hasard, je suis récemment tombée sur une entrevue donnée par le bédéiste Michel Rabagliati. Il expliquait que Paul au parc1, le septième tome de sa série Paul aborde le thème du scoutisme et du mentorat. « Dans Paul au parc, j’ai voulu parler de mentorat, des personnes qui te guident dans la vie, autres que tes parents. Dans les scouts, il y avait un don de soi que je trouvais vraiment beau. Aujourd’hui, on voit rarement ça, des gars de 19 ou 20 ans qui s’occupent d’autres jeunes gratuitement et surtout sans arrière pensées. »2
Nul besoin de vous dire que je me suis précipitée à la librairie me le procurer.
L’influence marquante que des adultes peuvent avoir dans la trajectoire scolaire et dans la vie des jeunes qu’ils accompagnent est réellement présente tout au long de l’album. À chaque page, Paul évolue, grandit et gagne en maturité au contact de ces bénévoles impliqués dans leur communauté, différents de ses parents et des adultes de son entourage immédiat. Les animateurs l’incitent à essayer des nouvelles expériences et à se dépasser. C’est ainsi que Paul s’initie à la photo et à la musique. Ils l’amènent également à pousser plus loin sa réflexion et à dépasser ses limites, comme dans cet épisode de camping en solitaire dans les bois.
Durant mon enfance et mon adolescence, j’ai, comme Paul,et certainement comme plusieurs d’entre vous, été impliquée dans des mouvements jeunesse. Pour moi ce furent les Scouts, puis le Club Octogone3 de mon village. Ces expériences et les contacts que j’y ai eus avec des adultes inspirants ont été très marquants pour moi. J’y ai appris la solidarité, le don de soi, l’entrepreneuriat, la débrouillardise, la persévérance et la valeur de l’effort. C’est assurément ce que j’ai voulu recréer en fondant Academos et en offrant à nos ados la possibilité d’un contact avec un cybermentor.
On se revoit en décembre 2012. D’ici là, cher(e)s bénévoles cybermentor(e)s et cher(e)s collègues, je vous souhaite de belles rencontres avec nos jeunes.
1 http://www.lapasteque.com/Paul_au_parc.html 2http://www.lelibraire.org/article.asp?cat=2&id=614733http://lesopstineux.optimistcanada.ca/

Retour à tous
Articles semblables