Academos Blogue Intervenants jeunesse

3 méthodes pour encourager vos jeunes à se projeter dans le futur

Cet article a été rédigé par Caroline Perreault,
Conseillère d’orientation

Une fois de plus, la saison des portes ouvertes est terminée. Certains sont parvenus à faire un choix éclairé. Alors que d’autres se sentent incapables de se projeter dans un avenir pas si lointain. Ceci dit, jasons projection. La capacité de se projeter, c’est être en mesure d’évaluer si un projet nous correspond ou non en nous basant sur trois éléments distincts comme : nos expériences antérieures, nos connaissances sur le monde et évidemment sur nous-mêmes.

Le choix de carrière n’y échappe pas. Comme tous les choix importants que nous aurons à faire au cours de notre vie, nous devons analyser la situation en fonction de ces éléments. Pour mieux guider vos étudiant.e.s dans cette réflexion, voici trois méthodes pour les encourager à se projeter dans leur emploi futur :

Apprendre à bien se connaître

La connaissance de soi est essentielle, et ce, dans plusieurs sphères de nos vies. Quand on parle d’une bonne connaissance, on fait référence à connaître ses intérêts, ses valeurs, ses aptitudes, ses talents ainsi que ses besoins fondamentaux. Bref, plusieurs éléments qui font office de piliers dans notre quotidien. Autre aspect à ne surtout pas négliger : les projets. Grâce à eux, nous pouvons nous projeter et surtout nous sommes en mesure d’établir des objectifs concrets.

Ainsi, en offrant à vos jeunes un safe space afin de réfléchir à leurs objectifs, à leurs besoins, et à leurs préférences, ils auront davantage d’outils pour bâtir une image d’eux-mêmes à travers leurs aspirations. Par la suite, il sera plus facile d’explorer différentes avenues ou encore de fermer certaines portes qui leur correspondent moins.

Au besoin, vous pouvez consulter le ou la conseillère ou conseiller d’orientation de votre milieu pour accéder à des activités de connaissances de soi.

Ne pas avoir peur de se questionner

À un moment de leur vie où l’influence de leurs pairs est importante, vos étudiant.e.s pourraient s’identifier à des projets ou intérêts qui correspondent davantage à leur groupe d’amis ou à des personnes significatives. Sensibiliser vos étudiant.e.s à l’impact que représente l’influence de leurs pairs dans leurs choix est une bonne occasion de les initier à l’introspection.

Il va sans dire que le concept de l’introspection peut être difficile à introduire dans cette période charnière de leur vie. L’objectif ici est de faire comprendre à vos jeunes que l’introspection se résume à observer, à analyser ses pensées, ses comportements, ses sentiments ou encore ses besoins. À noter qu’il n’est pas nécessaire de tous les comprendre, mais simplement de les nommer, c’est un excellent départ!

En initiant vos étudiant.e.s à l’introspection, ça leur permet d’acquérir l’indépendance nécessaire pour identifier leurs préférences et besoins sans que ceux-ci soient affectés à 100 % par l’influence de leur entourage. Évidemment, l’opinion de leurs pairs est à prendre en considération, mais on veut surtout que vos étudiant.e.s sentent qu’ils ont pleinement le contrôle de leur avenir.

Si vous désirez réaliser ce type d’activités avec vos étudiant.e., encore une fois, le ou la conseiller.ère d’orientation de votre établissement scolaire peut vous soutenir dans l’élaboration d’une activité d’introduction à l’introspection.

Se documenter, explorer et poser les bonnes questions

Finalement, le dernier et non le moindre : se documenter. Trop souvent négligée, cette étape est l’un des motifs principaux lorsque les jeunes viennent consulter leur conseiller.ère en orientation. Le manque d’informations sur un programme ou une profession les pousse à devoir revoir leur plan initial. Alors, pourquoi ne pas s’informer plus tôt?

Encourager vos étudiants à consulter les sites d’information scolaires et professionnelles spécialisées. Il en existe plusieurs créés par des ordres professionnels ou encore des comités sectoriels de main-d’œuvre. Ce n’est certainement pas le choix qui manque!

À défaut de se répéter, le ou la conseiller.ère d’orientation de votre établissement scolaire est en mesure de vous informer à ce sujet. Un autre excellent moyen de documenter vos étudiant.e.s est de les inviter à communiquer avec un mentor sur l’application Academos. Ces mentors peuvent fournir plusieurs réponses et informations à vos étudiants en lien avec leur parcours scolaire et professionnel. Il s’agit d’un moyen concret, humain, et authentique de se documenter.

 

En apprenant à se connaître, en développant sa capacité d’introspection et en posant des questions aux bonnes personnes, vos jeunes seront en mesure de se projeter et surtout d’établir des objectifs qui correspondent au futur qui leur parle.

Retour à tous
Articles semblables