Academos Blogue Intervenants jeunesse

Pour une pandémie orientante!

Depuis plus trois mois déjà, plusieurs aspects de nos vies sont en pause. Dans ce contexte, disons-le, particulier, les jeunes peuvent vivre beaucoup d’anxiété face à leur avenir, mais surtout ils vivent un grand sentiment d’impuissance face à la situation: leur parcours scolaire interrompu, leurs parents qui viennent de perdre leurs emplois ou encore l’interruption abrupte et inattendue de leurs activités sociales. Comment parviendrez-vous à les rassurer tout en leur redonnant le contrôle sur leur vie? Selon une perspective de l’orientation professionnelle, nous tenterons de vous guider dans vos réponses.

Parmi vos jeunes, certains seront à la recherche de réponse à leurs questions. D’autres seront à la recherche de manières de contribuer à la crise actuelle afin de gérer leur sentiment d’impuissance ou leurs anxiétés. Ils pourraient aussi vous dire qu’ils ont perdu leurs repères puisqu’ils ne seront plus certains si leur programme est offert à l’automne ou encore si leur idée d’entreprise est toujours pertinente dans la nouvelle économie qui se prépare. Généreux.euses et bienveillants.es, vous les guiderez avec de bons conseils et votre écoute. Cependant, à travers nos conseils, il ne faut pas perdre de vue leur réalité ainsi que le contexte socio-économique à venir.

Malgré la pandémie, ils demeurent en exploration!

En relation d’aide, plusieurs théories d’intervention présentent le passage à l’âge adulte comme une grande période de découverte, telle que la découverte de soi, de son environnement, de sa société ainsi que des activités sociales, scolaires et personnelles. Dans ce stade de l’exploration, on retrouve beaucoup d’observations, d’expérimentations et de réflexions qui contribuent à considérer ou rejeter certaines options. La plateforme Academos a d’ailleurs été élaborée dans le but d’offrir, entre autres, des outils d’exploration et de validation pour les jeunes. En discutant avec des mentors de divers domaines, le jeune peut explorer en toute confiance les options qui s’offrent à lui et ainsi prendre une décision éclairée sur son avenir.

Des événements significatifs dans la vie d’un jeune, tel que la pandémie actuelle, peuvent contribuer à l’accomplissement de tâches développementales. Cependant, le jeune demeure toujours dans une phase importante de vie où il est plus que jamais nécessaire d’observer et d’explorer. Même si vos jeunes vivent des inquiétudes face à l’avenir ou un sentiment d’impuissance, les évènements actuels ne sont pas censés les propulser automatiquement dans les étapes supérieures de leur développement. Ils ne sont pas non plus censés se faire attribuer des responsabilités plus grandes que leurs responsabilités citoyennes.

Observer, explorer pour mieux comprendre et mieux connaître

À l’heure où vos jeunes sont confinés et qu’ils ne peuvent que respecter la distanciation sociale et se laver les mains, la meilleure chose qu’ils puissent faire qui peut avoir des répercussions positives sur leur avenir est d’observer ou de regarder des vidéos YouTube, au choix. La situation actuelle étant méconnue, cela oblige plusieurs acteurs de notre société à innover, improviser et s’adapter. Il s’agit d’une période riche en apprentissages pour tous, dont vos jeunes, et qui permet d’apprendre sur la réalité de tout un chacun.

Voici quelques exemples de choses à observer dans la situation que nous vivons actuellement qui peuvent permettre aux jeunes d’explorer le marché du travail. À noter que ce ne sont ici que des suggestions de piste. Faites confiance à votre instinct.

  • Les personnes impliquées dans la gestion de cette pandémie : leurs rôles, leurs parcours professionnels, etc.
  • Les professions actives du domaine des communications pendant cette crise (journaliste, relationniste, etc.)
  • Les entrepreneurs spécialisés dans l’industrie de l’alcool, comme le gin, qui adaptent leurs productions pour devenir un service essentiel. Devinez de qui on parle?
  • Les techniciens en laboratoire sont mobilisés pour l’analyse des tests de dépistage de la Covid-19.
  • L’implication des Forces canadiennes dans le milieu de la santé, plus particulièrement en CHSLD.
  • Les métiers considérés comme essentiels en général. Le seraient-ils dans d’autres contextes?
  • Les différents métiers du système de santé et leurs différences, par exemple préposées aux bénéficiaires et inhalothérapeute.
  • L’approvisionnement en masques N95 et l’approvisionnement en médicaments.
  • La contribution des artistes et influenceurs dans un contexte de pandémie mondiale.

Il existe pleins de sujets à observer et à discuter avec des amis, des proches ou un mentor. Bien que déstabilisante, on peut transformer cette période en opportunité d’apprentissage en fonction de la lunette avec laquelle on analyse la situation. Dans tous les cas, il existe des professionnels dédiés qui sont là pour répondre aux questions des jeunes qu’on soit en pandémie mondiale ou non. N’hésitez pas à encourager vos jeunes à poser directement ses questions aux mentors disponibles sur Academos.

Les spécialistes s’entendent pour dire que la vie reprendra son cours, mais différemment. En attendant, pourquoi ne pas utiliser ce temps pour réfléchir à ce qui est important pour soi, individuellement? Pour aider vos jeunes dans cette réflexion, le mentorat virtuel peut s’avérer drôlement intéressant.

Plus qu’un type de question/réponse, le mentorat se veut avant tout un échange d’expérience. Puisque la pandémie nous affecte tous, c’est un excellent excellent point en commun pour débuter une relation mentorale.

Cette article a été rédigé en collaboration avec Caroline Perreault, conseillère en orientation. 

Retour à tous
Articles semblables