Academos Blogue Jeunes

Le cégep : plus qu’un ennuyant et gris « en attendant »?


Je n’ai jamais vu mon passage au cégep comme un « en attendant ». En attendant quoi d’ailleurs? En attendant d’être sur le marché du travail? En attendant d’avoir un éclair de génie qui nous indique ce qu’on doit devenir plus tard? En attendant que nos parents nous laissent tranquilles et qu’on puisse enfin faire ce qu’il nous plait?

Si on commence à attendre maintenant on va passer notre vie à attendre
Si vous êtes du genre à vous dire que le cégep, ça ne sert pas à grand-chose,  j’aurais peut-être un petit conseil à vous donner : si vous ne voulez pas que les prochaines années que vous passerez au cégep soient plutôt pénibles : arrêtez d’attendre.
Le cégep c’est bien plus qu’un programme, des cours, des profs et un diplôme, c’est une expérience de vie en soi. C’est une occasion, comme vous en aurez rarement d’autres, de découvrir et d’apprendre sur vous et sur le monde qui vous entoure. Il y a tout ce qu’il faut pour exploiter vos talents et vos passions et en découvrir de nouveaux. Vous pourrez y faire des choses que vous avez toujours voulu faire ou que vous ne saviez pas que vous vouliez faire. Troupe de théâtre, radio, journal, équipe d’improvisation, comité environnement, troupe de slam, voyage humanitaire, équipe de quidditch, de hockey, de soccer, club entrepreneur, exécutif de l’association étudiante…bref il y en a pour tous les goûts et si vous n’y trouvez pas votre compte vous n’aurez qu’à créer un nouveau comité ou un nouveau projet. N’ayez crainte c’est beaucoup moins compliqué que ce que vous pouvez vous imaginer.
Expérimente de nouvelles choses pour apprendre à te connaître
En prime, s’impliquer ça parait plutôt bien sur un CV.  Votre vie de cégépien sera mille fois moins difficile si vous avez un petit quelque chose en plus de vos cours. Se lever le matin quand on sait qu’on a un match d’impro, un atelier photo, une rencontre avec l’administration, c’est pas mal plus motivant!
C’est le temps de changer de programme!
Et si après votre première ou deuxième session vous êtes déçus de votre programme d’études et qu’attendre ce n’est définitivement plus suffisant comme raison pour vous lever le matin, prenez le temps de regarder les programmes offerts par le réseau collégial à nouveau. Saviez-vous qu’il y en a plus de 140? Abordant une foule de thèmes différents : construction, santé, littérature, arts de la scène, environnement, faune, tourisme, animation…certainement de quoi trouver chaussure à votre pied !

Pourquoi ne pas changer de région?
Finalement, si vous avez envie de pousser l’expérience encore plus loin, vous pouvez regarder pour aller étudier dans une autre région : en Abitibi, en Gaspésie, au Saguenay, etc. Vivre en région a de nombreux avantages : le grand air, la vie en appartement, la proximité entre les gens, les opportunités d’implications plus accessibles et bien souvent quand on sort de notre zone de confort on se dépasse et on se découvre de nouvelles qualités et de nouveaux intérêts. Quand j’ai eu fini mon diplôme au collège de Rosemont, j’ai passé un été à Gaspé et je vivais dans les résidences du cégep. J’ai tout de suite regretté de ne pas avoir exploré toutes les opportunités que le réseau collégial avait à m’offrir, parce que je me suis rendue compte (un peu tard) que j’aurais bien aimé étudier dans un cégep en région.
Bref, la vie est trop courte pour s’ennuyer…et attendre! C’est à vous de faire de votre expérience collégiale, une expérience unique, enrichissante, dont vous vous souviendrez toute votre vie. En plus, il n’y a pas d’excuse: vous avez ou aurez à votre disposition tous les outils dont vous avez besoin pour y arriver.
Pas si ennuyant que ça le cégep finalement!

Retour à tous
Articles semblables