Academos Blogue Jeunes Bonus

5 métiers de l’industrie minière à découvrir

Logo Arcelor Mittal

Academos et ArcelorMittal s’associent afin de te faire découvrir des métiers stimulants de l’industrie minière.

 

Savais-tu que l’industrie minière génère toutes sortes de produits qui rendent notre quotidien franchement agréable? D’ailleurs, tu as sûrement utilisé un produit issu de l’exploitation du minerai de fer aujourd’hui même! Sceptique? As-tu utilisé les réseaux sociaux ce matin ou fait une balade en voiture? Si oui, alors tu as bénéficié de l’industrie minière, car ces produits sont en partie faits de fer! Une foule de métiers sont d’ailleurs concernés dans le processus d’extraction du minerai de fer jusqu’à sa transformation en divers objets! Ça tombe bien, on t’en présente 5 que tu ne connais peut-être pas.

Technicien.ne en électrodynamique

Technicien.ne en électro quoi? Le terme électrodynamique fait référence au domaine de la physique qui traite de l’électricité dynamique, soit les courants électriques. C’est donc un domaine pour les passionné.e.s d’électricité!

Détenteurs ou détentrices d’un DEC en électronique industrielle ou en technologie de l’électronique industrielle option électrodynamique, ces personnes travaillent à diagnostiquer les pannes électriques ou électroniques et s’assurent de prendre les actions nécessaires pour les résoudre. Pour ce faire, ils et elles vont inspecter, installer et faire le filage de toutes sortes d’appareils, dispositifs ou circuits électriques pour s’assurer que tout fonctionne bien et de manière sécuritaire! En cas de problème ou de bris, ils et elles inspectent et réparent les différents contrôles électriques, comme des circuits d’ordinateur ou encore des télécommandes! En gros, si l’électricité t’intéresse, le courant devrait passer entre toi et ce métier!

 

Ingénieurs miniers ou ingénieures minières

Comme le nom l’indique, les ingénieurs miniers et ingénieur.e.s minières se spécialisent dans l’excavation du roc. Diplômé.e.s en génie minier, leurs tâches incluent, entre autres, la manutention des matériaux extraits, la planification, la production et la gestion des déchets produits par les mines.

Alliant travail de bureau et présence sur le terrain, les ingénieurs miniers et ingénieures minières essaient d’être présent.e.s sur le terrain tous les jours pour visiter les secteurs les plus critiques et ceux où il y a des travaux en cours. C’est d’ailleurs sur le terrain qu’ils et elles seront en mesure de voir les différentes particularités des roches! Si tu t’intéresses à l’exploitation minière ou aux produits issus du roc, n’hésite pas à discuter avec des mentor.e.s sur Academos!

Opérateur-réparateur ou opératrice-réparatrice d’équipements miniers

Les opérateurs-réparateurs ou opératrices-réparatrices d’équipements miniers s’assurent que tous les équipements utilisés sont conformes aux normes et fonctionnent bien. Ils et elles peuvent identifier les baisses de performance de l’équipement et les défectuosités potentielles, et effectuer des réparations mineures. Leur travail consiste à opérer les camions de production pour le transport de minerai de fer et de roche. Ils conduisent également divers équipements relatifs à l’entretien, à la production et aux systèmes de pompage.

Les professionnel.le.s de ce domaine sont titulaires d’un DEC en conduite de machinerie lourde, engins de chantier ou détiennent une expérience équivalente. Ils et elles ont un esprit analytique développé, sont polyvalent.e.s afin d’effectuer des tâches dans différents domaines d’opérations et d’entretien et n’ont pas peur de se salir les mains!

Mécanicien.ne de machinerie lourde

Si, plus jeune, tu avais une collection de camions Tonka, ce métier pourrait t’intéresser! Passionné.e.s de mécanique à la recherche de défis d’envergure, les mécanicien.ne.s de machinerie lourde sont amené.e.s à rebâtir, à réviser, à réparer et à régler tous les équipements munis d’un moteur à essence. Faisant preuve d’une curiosité innée, ces personnes doivent cerner et résoudre des problèmes de fonctionnement. Elles identifier aussi les causes, effectuent des réparations et posent des diagnostics.

Pour pratiquer ce métier, il faut posséder un DEC en mécanique d’engins de chantier ou un ASP en mécanique de moteurs diesels et de contrôles électroniques. Il faut aussi posséder un intérêt pour la mécanique et les grosses machines!

Analyste minier.ère

Pros de l’optimisation et de l’organisation, les analystes minier.ère.s valident la planification des opérations minières en ce qui a trait aux quarts de travail et à leur efficacité. Ils et elles planifient et supervisent toutes sortes d’activités de la mine comme le forage, le dynamitage, le sautage, le chargement et le transport. Leurs efforts de planification permettent d’atteindre et de respecter les objectifs du génie minier en termes de volume, de qualité et de coûts. L’analyste doit comprendre les écarts entre ce qui est planifié et ce qui doit être réalisé. Cette personne doit aussi déterminer ce qui cause ces écarts pour y remédier.

Pour exercer ce métier, les analystes détiennent un diplôme en technologie minérale ou un diplôme en génie minier. Ce métier est tout indiqué pour les personnes qui aiment quand ça roule et quand les choses fonctionnent bien. Tu sais faire preuve de leadership et tu aimes les choses bien faites et optimisées? Ce métier pourrait bien te convenir.

Aujourd’hui, on t’a présenté 5 professions de l’industrie minière, mais il en existe des dizaines! Des professions toutes aussi variées les unes que les autres qui conviennent à tous les goûts et profils. Si toi aussi tu as envie de travailler dans le domaine et de participer à la création d’une foule d’outils qui nous servent tous les jours, n’hésite pas à te rendre sur Academos pour tout savoir sur le domaine en discutant avec nos mentor.e.s!

Parle avec un mentor

Pour en savoir plus sur ArcelorMittal

Joueur de premier plan dans l’économie québécoise et plus grand employeur de la Côte-Nord, ArcelorMittal Mines et Infrastructure Canada génère plus de 2 500 emplois directs et 8 300 emplois directs, indirects et induits. L’entreprise produit du concentré de minerai de fer et des boulettes d’oxyde de fer destinés au marché mondial de l’acier.

Retour à tous
Articles semblables