Academos Blogue Jeunes Entrevues

Academos s’entretient avec un électricien entrepreneur

On sait tous à quel point le métier d’électricien est important. On le réalise surtout pendant les pannes de courant qui s’étirent… Sérieusement, le métier d’électricien est vraiment important et le fun. Comment on le sait? Parce qu’on a posé des questions à Bruno Quenneville, maître électricien, histoire de voir si le courant passe entre son métier et lui! (OK, c’était la seule joke poche de l’article promis! ⚡️)

1.En quoi consiste ton métier d’électricien?

Mon métier, celui d’électricien, consiste à l’installation de systèmes électriques complets en bâtiments: résidentiel, commercial et industriel. Tout ce qui fonctionne à l’électricité et qui se branche, on l’installe! Chauffage, éclairage, équipements, prises de courant, panneaux électriques, entrées électriques et plus encore.

Le métier d’entrepreneur, lui, consiste à exécuter toutes les tâches connexes à la gestion d’une entreprise et à son développement. Comme trouver des clients, la facturation, gérer les budgets, acheter du matériel, organiser les horaires, etc.

2.Plus jeune, est-ce que tu t’imaginais devenir électricien? Si non, qu’est-ce qui t’a fait changer d’idée?

 Oui, jeune déjà j’adorais l’électricité, le câblage et les ordinateurs. (Que dire, c’était le coup de foudre déjà!)

3.Plus jeune, quelles étaient tes passions?

 Le pilotage, les ordinateurs, la lecture, les jeux vidéos et les forces armées!

4.Décris-nous brièvement ton parcours. Est-ce qu’il y a des choses qui pourraient nous surprendre? 

En terminant mon secondaire, j’ai commencé des études en techniques policières… Et oui! Pour m’apercevoir que ce n’était pas fait pour moi.

Ensuite, je me suis dirigé vers le génie mécanique. J’adorais cela, mais il y avait trop de projets de dessins sur l’ordinateur et beaucoup trop d’heures passées assises devant un ordinateur sans bouger. Ça manquait de manuel à mon goût!

J’ai donc opté pour le DEP en électricité de construction. J’ai adoré le cours!

5.Quelles sont les qualités requises pour devenir électricien?

La minutie est très importante; l’électricité est la première cause d’incendie et les travaux doivent toujours être bien faits et selon les règles de l’art. Pas le droit à l’erreur dans notre métier.

Je dirais aussi que ça prend un bon mélange de dextérité manuelle et de compréhension scientifique des concepts électriques. Dans le cadre de notre métier, nous avons souvent à faire des calculs; que ce soit la loi d’ohm ou autres formules mathématiques liées à l’électricité. Il s’agit donc d’un bon mélange entre travail manuel et intellectuel.

6.As-tu déjà éprouvé des doutes en ce qui concerne ton choix de carrière?

 Depuis l’électricité, pas du tout.

 7.Qu’est-ce qui te fait le plus « tripper » dans le métier d’électricien?

Ce qui me fait le plus tripper c’est de rendre un client qui n’a plus d’électricité heureux. Ça me rend satisfait de mon travail.

8.Comment arrives-tu à concilier ton travail en tant qu’électricien entrepreneur et ta vie personnelle?

Mon entreprise et mes études universitaires prennent tout mon temps. Par contre, c’est relativement facile pour moi dans ma situation, puisque je suis célibataire et que je n’ai pas d’enfants. Pour quelqu’un qui entreprend de devenir électricien de construction ou de maintenance, généralement les horaires sont assez fixes à 40 heures semaine.

9.Considères-tu que tu gagnes bien ta vie?

Je crois bien. À 70,000$ par année, c’est intéressant! Le salaire des électriciens est régi par la convention collective. Le salaire d’un électricien compagnon varie entre 37 et 43$ de l’heure selon le secteur. Pas mal du tout!

10.As-tu déjà eu ou as-tu encore des mentors? Pourquoi?

J’ai eu des mentors et j’en ai encore. Il est toujours important d’avoir l’avis de quelqu’un d’externe à notre vie de tous les jours pour nous apporter des conseils. Que ce soit dans ma vie personnelle et professionnelle, j’ai des ressources et elles sont vraiment importantes à mes yeux.

11.As-tu des conseils pour les jeunes qui souhaitent aller vers le métier d’électricien?

L’électricité est et restera un des plus beau métier de la construction. (Un peu quétaine mais c’est comme ça qu’on les aime nos mentors)! C’est un métier propre, prisé, qui attire beaucoup de candidats. Il s’agit d’un métier qui conjugue bien travail manuel et intellectuel.  Alors, foncez pour atteindre vos objectifs. 😊

Aucun doute là-dessus, Bruno était fait pour être électricien! Tu veux voir plus de profils d’entrepreneurs? Consulte l’entrevue de Laurie, mécanicienne entrepreneure ou de Yann, pharmacien entrepreneur.

 

Si tu as des questions pour Bruno ou que tu aimerais en savoir plus sur les métiers de la formation professionnelle, inscris-toi sur Academos pour lui en parler! En espérant que son parcours t’ait inspiré!

 

Parle avec un mentor

 

Retour à tous
Articles semblables