Academos Blogue Jeunes Métiers

5 métiers passionnants en aérospatiale à découvrir

L’aérospatiale, tu connais? C’est une industrie en pleine expansion où on retrouve des métiers variés et pour tous les goûts! D’ailleurs, Montréal est l’une des trois capitales mondiales de l’aérospatiale! Au Québec seulement, on retrouve 42 100 emplois dans ce secteur, soit presque la moitié de tous les emplois en aérospatiale au Canada! Dans cet article, tu en apprendras plus sur les deux branches de l’aérospatiale en plus de découvrir 5 métiers du domaine.

L’aérospatiale, c’est quoi?

De manière générale, l’aérospatiale est un domaine qui regroupe l’industrie aéronautique et l’industrie spatiale.

L’industrie aéronautique :

Tu as sûrement deviné grâce au préfixe aéro que le domaine de l’aéronautique fait référence à l’air et donc, à ce qui vole. En effet, l’aéronautique comprend la fabrication et l’entretien d’appareils volants (ou aéronefs), de moteurs, de matériel et de pièces. Bref, ça comprend à peu près tout ce qui touche à la confection et au bon fonctionnement de tout ce qui vole comme les avions, les hélicoptères, les drones, etc.

L’industrie spatiale :

L’industrie spatiale regroupe quant à elle ce qui a trait à l’espace, comme la fabrication de véhicules spatiaux et d’équipements spécialisés tels que des simulateurs de vols et des stations pour satellites. Et c’est aussi ce domaine qui se charge de la production de missiles.

Bref, l’aérospatiale c’est une industrie de haute technologie très complexe qui offre des opportunités d’emploi aussi excitantes que variées! C’est un domaine pour tous qui comporte de nombreux métiers variés! Autant pour les hommes que pour les femmes que pour les petits prodiges des mathématiques et les pros du marketing. 😉 Voici donc 5 métiers à considérer en aérospatiale :

Academos métiers en aérospatiale - pilote d'essais en vol

1. Pilote d’essais en vol

Métier peu conventionnel, le ou la pilote d’essais en vol est responsable d’essayer de nouveaux avions ou des avions modifiés. Cette personne évalue notamment le fonctionnement, les performances et la sécurité de l’appareil. Pour ce faire, il lui faut examiner les commandes, les freins, les appareils de communication et s’assurer que le tout fonctionne correctement et est conforme aux diverses normes de l’aviation. Le ou la pilote a aussi comme devoir de mentionner tout problème et proposer des améliorations.

Notre mentore, Catherine Blais, est pilote d’essais en vol pour le Ministère de la Défense Nationale et le Centre d’essais techniques aérospatial. Dans le cadre de son travail, elle doit planifier et exécuter des essais en vol sur une plateforme à voilure fixe et tournante. Elle agit aussi à titre de chargée de projet lors d’essais techniques en vol. Finalement, elle doit comprendre et appliquer divers principes d’ingénierie dans le but de recueillir une multitude de données. Ces données permettront notamment de tirer des conclusions sur la certification et la qualification de divers systèmes aéronautiques.

Pour en savoir plus ou si tu as des questions pour Catherine, connecte-toi sur Academos pour échanger avec elle!

Academos - spécialiste d'information de vol

2. Spécialiste d’information de vol :

Tout comme le métier de contrôleur aérien, le spécialiste d’information de vol doit assister les pilotes. Pour ce faire, il communique aux pilotes des informations relatives aux conditions atmosphériques, des fréquences radio, etc. Le spécialiste doit être vigilant et précis quant aux informations qu’il communique, car la sécurité du vol et des passagers en dépend.

Simon Lahaye, mentor Academos, est spécialiste d’information de vol pour Nav Canada et l’Aéroport de Sept-Îles. Simon s’occupe donc de communiquer par radio avec les pilotes pour les tenir informés du trafic ou encore de la météo. Pour ce faire, Simon doit observer l’état du ciel, faire des prédictions et transmettre ses observations sur le circuit météo d’Environnement Canada. Si tu as des questions pour Simon, c’est par ici!

Academos - ingénieure électrique

3. Ingénieur(e) électrique :

De manière générale, les ingénieurs électriques travaillent à développer des technologies variées. Ainsi, ils peuvent être amenés à travailler avec des voitures, des avions, des fauteuils roulants, des montagnes russes, des téléphones cellulaires, des sous-marins, etc. C’est un domaine de l’ingénierie qui est assez vaste. Tous les ingénieurs en génie électrique ne feront pas le même travail ni les mêmes tâches, bien qu’ils aient suivi la même formation. Ces ingénieurs peuvent travailler dans toutes sortes de domaines comme en aérospatiale, en aéronautique, en énergétique, en informatique ou encore dans le domaine de la santé et des télécommunications! C’est un domaine qui ouvre de nombreuses portes et où il est possible de se développer professionnellement.

Annie Beausoleil, notre mentore, est ingénieure électrique. Elle travaille présentement pour Bombardier aéronautique. Dans son travail, elle doit revoir et corriger divers documents et aussi résoudre toutes sortes de problèmes techniques. Pour en savoir plus sur son travail au quotidien ou pour découvrir d’autres mentors ingénieurs, c’est par ici!

Academos - designer industriel

4. Designer industriel :

Le designer industriel est généralement en charge de créer des modèles de produits ou d’objets variés. Il peut créer des accessoires, des meubles, des pièces mécaniques, des véhicules, etc. Lors de la création, le designer doit prendre en compte de nombreux critères, comme les besoins esthétiques et fonctionnels de l’objet.

Louis Lefebvre, mentor Academos, est designer industriel pour Bombardier Aéronautique. Ses tâches sont assez variées, mais de manière générale, est en charge de dessiner, à l’aide de logiciels de modélisation, de nombreux prototypes ou maquettes et déterminer les couleurs du produit et le matériel avec lequel il sera construit. Pour en savoir plus sur son métier, écris-lui ici!

Academos métiers en aérospatiale - ingénieure en aérospatiale

5. Ingénieur en aérospatiale :

L‘ingénieur en aérospatiale est un passionné des engins volants. Il est aussi assez rare. En effet, seulement 2% de tous les ingénieurs se spécialisent en aérospatiale. Pourtant, c’est une avenue très intéressante! L’ingénieur en aérospatiale a comme tâches de concevoir, développer, élaborer et essayer toutes sortes d’aéronefs de même que leurs pièces. Ses tâches sont assez variées et peuvent inclure le design d’un appareil volant et le choix des trajectoires de vol.

Marie-Michele Siu est officière du génie aérospatial et elle travaille pour les Forces Armées Canadiennes. Dans le cadre de son travail, elle doit s’assurer que l’équipement d’instrumentation de vol est en bon état et le réparer rapidement si ce n’est pas le cas. Elle doit aussi améliorer les appareils ou leur ajouter de nouvelles fonctionnalités. Comme, par exemple, en ajoutant une nouvelle caméra sur un avion.

Si ce domaine t’intéresse, sache qu’il existe des dizaines d’autres métiers dans ce milieu qui ne nécessitent pas tous un diplôme d’ingénieur. Pour en savoir plus sur les différents métiers en aérospatiale, tu peux consulter cette banque d’emplois. Et si tu as envie de parler avec des professionnels passionnés par leur métier qui travaillent dans le domaine, connecte-toi sur Academos :

Parle avec un mentor
Retour à tous
Articles semblables