Academos Blogue Jeunes

Elle étudie en théâtre et adore ça! – Academos Cybermentorat

327203_10150602216856802_1759068243_o
Ton nom : Charlotte Aubin
Ton âge : 21 ans
Ta ville : Carignan, maintenant montréalaise
Cégep : Conservatoire LaSalle
Université : École Nationale de Théâtre (école privée/formation d’acteur professionnel)
Passions : Théâtre, cinéma, poésie, politique, musique, hip-hop, philosophie, écriture, improvisation, la dolce vita, l’humain et la cuisine.
Intérêts : Tout ce qui me passionne, qui se lit, qui se joue, qui se découvre. Tout ce qui possède humanité et folie.
Le secteur du mois de la culture
Est-ce que tes passions/intérêts se reflètent dans ton parcours scolaire?
Oui, absolument.
J’ai eu cette chance de ne pas avoir à faire face à un parcours scolaire sinueux et rempli de doute face à ma profession future. J’ai toujours voulu étudier en théâtre pour faire de cette « profession » un métier d’artisan, un art vivant peaufiné, et m’y voilà. Aller à l’École Nationale de théâtre était un rêve que je caressais déjà depuis les études secondaires, mais comme il me fallait passer par des études collégiales pour y accéder, j’ai choisi d’aller au Conservatoire LaSalle.Untitled-3
J’y ai étudié deux ans, ai touché à divers aspects de la création (mise en scène, écriture, poésie), et ai fait partie de l’équipe d’improvisation qui représentait le Conservatoire.
Ensuite, j’ai préparé mes auditions afin d’entrer à l’École Nationale. Refusée la première année, j’ai tout de même continué mes études en théâtre à l’UQAM. Et la deuxième année, prise 2, j’entrai à l’École Nationale de théâtre.
72869_10151422074184580_2139198511_n
Quel était ton programme d’études au Cégep? Qu’est-ce que tu y as fait exactement?
C’était un petit Cégep avec seulement 4 programmes qui se concentraient sur l’art et la communication. J’avais choisi l’option Interprétation pour la première année en sachant qu’il m’était possible de changer de programme sans perdre de crédit. J’y ai vécu et appris de belles choses, mais je crois que cette époque de ma vie était plus destinée à la découverte. Moins sérieuse dans mes études, je l’étais dans mon envie d’écrire, de rencontrer les gens, de goûter la ville, de savourer les instants de party et d’exubérance. Bref.
depasser-limites-theatre
Quel est ton programme d’études à l’université? Qu’est-ce que tu y fais?
En fait, ce n’est pas un programme universitaire, mais bien un programme unique et très flexible établi selon les besoins des gens qui y étudient. C’est un programme qui s’
échelonne sur 4 ans. Malgré tous les aspects techniques qui composent la formation (diction, voix, cours de lecture), je trouve que le programme s’ancre dans l’action. On y rencontre de nombreux metteurs en scène, auteurs, penseurs, poètes, qui nous obligent à nous confronter, à dépasser nos limites. Parfois sous forme de laboratoire théâtral présenté devant public, parfois sous forme de stage de poésie, parfois sous forme de spectacle de chant. Nous sommes constamment amenés à nous dépasser et à voir différents angles qui constituent ce métierou-je-men-vais3
 
charlotte-aubin-hot-shot
Quel est ton objectif avec ce choix de programme?Suite à ces études, je veux faire partie de ce grand monde du théâtre et du cinéma. Mon but serait autant d’être comédienne, que d’être la metteuse en scène de projet de création naissant, d’écrire, de bousculer à mon tour.
Un dernier conseil pour quelqu’un qui souhaite entreprendre des études en théâtre?
Apprendre à connaître quel genre d’acteur/créateur tu es. Une fois que tu sais quel est le matériel de base, tu peux construire en toute connaissance de cause et te surprendre toi-même à polir ce matériel. Je crois qu’une fois que tu as dans tes mains les outils de la connaissance de soi (avec ce que ça implique de positif et de négatif) tu peux en faire de grandes choses et devenir aux aguets des différents aspects qui te composent. Ne pas se mentir, être humble. Ouais. Humilité serait le mot d’ordre.
se-connaitre
Où est-ce qu’on peut te voir dans un proche futur?
Vous pourrez me voir en automne, dans quelques courts-métrages (secret!) et vidéo-clips. D’ici là, je serai à l’École Nationale de théâtre (pratiquement tout le temps) et y ferai mes premiers laboratoires théâtraux publics. À bientôt!
Tu es toi aussi mordu de théâtre? Peut-être désires-tu des conseils adaptés à ta réalité?
Le cybermentorat t’offre cette opportunité, et avec plus de 75  mentors dans le domaine de la culture, tu devrais trouver le bon!

Retour à tous
Articles semblables