Academos Blogue Jeunes Métiers

Suivre sa passion : devenir pâtissière et youtubeuse

Est-ce possible de faire de sa passion un métier? Absolument! C’est exactement ce qu’a fait Jasmine lorsqu’elle a décidé de poursuivre sa passion et de devenir pâtissière. Aujourd’hui, en plus de pratiquer un métier qui la passionne, elle partage ses confections sur sa chaîne Youtube As Sweet As It Gets.

Academos lui a posé quelques questions pour en savoir un peu plus sur son métier et son parcours.

1. En quoi consiste ton travail?

En tant que pâtissière, mon métier consiste à préparer des gâteaux, appareils, crèmes et à faire le montage de desserts de toutes sortes. Je fais aussi la recherche et la conception de nouveaux desserts afin de continuellement renouveler l’offre pour surprendre les clients!

En plus des tâches de production, je dois également m’assurer d’avoir tout ce qu’il faut pour faire la préparation. Je dois donc vérifier l’inventaire régulièrement et commander les produits nécessaires pour compléter les commandes.

En tant que youtubeuse, mon travail consiste à la préparation et du tournage du dessert de la semaine, ainsi que d’un montage vidéo où j’explique le processus que j’ai suivi. Sur ma chaîne, je partage des nouvelles techniques, des erreurs que j’ai faite, et des histoires personnelles pour chaque dessert.

2. Plus jeune, est-ce que tu te voyais devenir pâtissière?

Quand j’étais jeune, je savais que ma passion était la pâtisserie. Mais, je ne pensais pas que c’était réalisable comme carrière. Plusieurs adultes dans mon entourage m’ont découragée en me disant que l’industrie culinaire était très difficile et que ce n’était pas un milieu stable. Alors, je n’avais jamais considéré la pâtisserie sérieusement comme profession même si ça m’intéressait beaucoup.

3. Plus jeune, quelles étaient tes passions?

J’avais beaucoup d’intérêts, mais mon passe temps principal c’était la pâtisserie. Je préparais des desserts deux à trois fois par semaine. Tellement que nous en avions trop à manger à la maison! Ma mère s’est alors mis à distribuer mes confections à nos voisins et nos amis, qui me faisaient part de leurs commentaires.

À l’extérieur de la cuisine, je faisais aussi souvent de l’athlétisme, de la planche à neige et d’autres sports.

4. Qu’est-ce qui pourrait nous surprendre de ton parcours?

Au secondaire, j’ai poursuivi les sciences. Je voulais devenir infirmière ou technicienne dans le domaine de la santé. Je n’avais même pas considéré une carrière dans les arts. C’est seulement après avoir terminé ma première année de cégep que j’ai décidé de faire le saut et de suivre ma passion pour devenir pâtissière. Je ne le regrette pas!

5. Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier de pâtissière?

La pâtisserie est un métier qui requiert beaucoup de patience et de minutie. Pour être une bonne pâtissière, il faut comprendre les réactions chimiques des ingrédients, et quand on fait des erreurs, il faut souvent recommencer au complet. Il faut aussi travailler avec beaucoup de précision. Les recettes peuvent être complètement transformées si les mesures ne sont pas exactes. Souvent nous travaillons avec des pinces pour avoir un produit final plus précis.

6. Qu’est-ce qui te fait le plus triper de ta job?

Le fait que mon travail soit ma passion est un rêve. À chaque jour, je peux créer des nouvelles confections et améliorer mes techniques. L’aspect créatif est très important pour moi. Je me sens très chanceuse de travailler dans un domaine qui m’amène tellement de joie.

7. As-tu eu ou as-tu encore des mentors?

Oui, j’ai eu des mentors. C’est une profession où c’est nécessaire de suivre des chefs pâtissiers avec de l’expérience pour apprendre d’eux. Ils m’ont appris des manières de travailler et des techniques importantes. C’est une carrière dans laquelle on ne cesse jamais d’apprendre, même les chefs avec plusieurs années d’expériences suivent des cours ou travaillent avec d’autres chefs.

8. As-tu des conseils pour les personnes qui aimeraient devenir pâtissière?

La pâtisserie c’est un métier de passion. Pour moi, le plus important c’est que j’adore mon travail. À chaque jour, j’ai hâte de continuer mes projets. C’est une profession artistique pour ceux et celles qui souhaitent toujours apprendre!

Pour en savoir plus sur le parcours et le métier de Jasmine, connecte-toi sur Academos et discute avec elle.

Retour à tous
Articles semblables