Academos Blogue Jeunes

Un expert nous parle de son métier de designer UX

Le savais-tu? Internet est à la base un projet militaire qui s’est développé sur près de 50 ans. Plusieurs chercheurs ont contribué au projet, mais il est surtout associé à Tim Burners-Lee qui lui donna le nom de World Wide Web en 1990. Quoique très récente, on ne saurait se passer de cette invention! Que ce soit pour communiquer, apprendre ou même travailler. En effet, on compte aujourd’hui des dizaines de métiers en lien avec l’informatique! C’est d’ailleurs le cas du métier de Designer UX.

Ce terme issu de l’anglais signifie User Experience Designer soit Concepteur d’expérience utilisateur. Tu es une personne créative, analytique, à l’écoute des autres et qui apprécies le travail d’équipe? Le métier de designer UX pourrait te plaire. Puisqu’il n’y a pas mieux qu’un designer UX pour te parler de son métier, Academos a posé quelques questions à Jean Lavergne, designer UX et mentor Academos afin d’en savoir un peu plus sur son métier et son parcours.

En quoi consiste le métier de designer UX?

Le métier de designer UX (User eXperience Designer) consiste à améliorer l’expérience utilisateur, la rendre agréable et utile. Le rôle du designer UX est d’intervenir durant tout le processus de conception de l’interface, très en amont, mais aussi en aval, en testant à chaque étape. Il s’intéresse en cela à l’ergonomie, l’utilisabilité, mais plus encore à la qualité de l’expérience dans toutes ses dimensions.

Plus jeune, est-ce que tu te voyais faire ce que tu fais aujourd’hui?

Non, je pensais devenir entrepreneur ou dirigeant d’une entreprise.

Plus jeune, quelles étaient tes passions?

La musique, le sport, les films et les jeux vidéos.

Qu’est-ce qui pourrait nous surprendre de ton parcours?

Les différentes études et métiers qui m’ont dirigé vers le monde de l’UX.

Quelles sont les qualités requises pour devenir designer UX?

Le designer UX doit présenter d’excellentes capacités de collaboration, avoir le sens de l’écoute, du travail d’équipe et assorti d’une réelle aisance relationnelle. Enfin, outre ses sens de l’analyse et de l’observation indissociables à la prise de ses fonctions, il doit être pourvu d’un véritable esprit créatif et d’un fort potentiel d’imagination. Maîtriser le design d’interaction et l’architecture de l’information est fondamental.

Qu’est-ce qui te fait le plus triper de ta job?

Moi j’adore créer des maquettes fonctionnelles (dynamic wire-frame) qui servent par exemple à préparer des tests utilisateurs ou créer des démos auprès de mon équipe (Squad) afin de valider si on va bien dans la bonne direction en fonction des besoins du client. Les discussions qui s’ensuivent sont passionnantes et constructives.

As-tu eu ou as-tu encore des mentors?

Non, je n’en ai pas eu. Par contre, j’ai rencontré, durant mon passage chez les entreprises où j’ai travaillé, de bons leaders qui m’ont guidé d’une certaine façon vers mon métier.

As-tu des conseils pour les personnes qui aimeraient devenir designer UX?

Le design UX et les nombreux emplois connexes sont très en demande au Québec. Il faut avant tout être passionné et aimer partager cette passion aux autres. Le but est d’offrir la meilleure expérience possible à l’utilisateur, le client.

Il n’y a pas qu’un seul parcours possible pour devenir un designer UX! Des études en informatique ou en conception web sont évidemment très appropriées. Des études en communication peuvent également être un bon atout tout comme avoir des connaissances sur les technologies front-end.

À noter que c’est le genre de métier pour lequel on se forme beaucoup au cours de ses expériences, et pour lequel on doit continuellement se former en raison des évolutions technologiques. De nombreux cours d’appoint sont gratuits en ligne, enrichissez-vous! 🙂

Pour en savoir plus sur le parcours et le métier de Jean, connecte-toi sur Academos et discute avec lui.

Parle avec un mentor
Retour à tous
Articles semblables