Academos Blogue Mentors

La génération Z s’intéresse davantage aux professions traditionnelles qu’aux professions émergentes

À l’automne 2019, Academos a dévoilé les résultats d’un vaste sondage portant sur les craintes et les attentes de la génération Z face au monde du travail. Intitulé « La génération Z du Québec et sa vision du milieu du travail », le rapport publié présente huit grands constats sur la prochaine génération de travailleurs, commentés par sept experts de la jeunesse, de l’orientation scolaire et professionnelle, de l’entrepreneuriat et du marché du travail.

Premier constat: les Z s’intéressent davantage aux professions traditionnelles qu’aux professions émergents. Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire?

Prof plutôt que pilote de drones

Au regard des résultats de notre sondage, les Z ont un intérêt plus marqué vers les professions traditionnelles (pensez médecin, avocat, enseignant ou psychologue) que les professions émergentes. Le Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC) définit les professions émergentes comme étant « les emplois qui ont évolué à partir des métiers existants ou qui ont été créés en réponse aux avancées technologiques ». Pour sa part, en France, l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) décrit les métiers émergents comme des « métiers […] créés en réponse au besoin d’adaptation des entreprises à un environnement changeant ».

Cela dit, il semblerait que les carrières en cybersécurité, en intelligence artificielle ou en développement durable, par exemple, qui sont en plein essor, n’aient pas encore su trouver leur chemin dans l’imaginaire des jeunes de la génération Z. En effet, seul le quart des répondants qualifie le métier qu’il rêve de pratiquer de « nouveau » ou d’« émergent ». Ce taux est encore plus bas chez les femmes (21 %), mais plus élevé chez les hommes (37 %).

L’influence de l’entourage

Selon la sociologue Diane Pacom, cet intérêt moindre envers les carrières émergentes pourrait s’expliquer par le jeune âge des répondants et l’influence importante de leur entourage lors de cette période de la vie. « À cet âge, les jeunes sont encore grandement influencés par leurs parents, note Mme Pacom. Comme ces derniers pratiquent généralement des professions traditionnelles, ce sont ces professions qui viennent à l’esprit des jeunes lorsqu’ils réfléchissent à leur choix de carrière. »

TOP 10 DES PROFESSIONS LES PLUS POPULAIRES CHEZ LES Z

  1. Entrepreneur
  2. Enseignant au secondaire
  3. Médecin de famille
  4. Avocat
  5. Programmeur/développeur en médias interactifs
  6. Médecin spécialiste
  7. Psychologue
  8. Policier
  9. Infirmier
  10. Biologiste/scientifique

Envie d’en connaître plus sur les Z et leur vision du milieu du travail? Cliquez ici pour télécharger le rapport.

Retour à tous
Articles semblables