Academos Blogue Mentors

Les jeunes sur Academos : qui sont-ils?

Depuis 2014, ce sont plus de 100 000 jeunes qui se sont inscrits à Academos pour bénéficier de vos conseils! Chaque année, ce sont plus de 20 000 nouveaux jeunes entre 14 et 30 ans qui s’inscrivent à Academos. Mais qui sont-ils, ces fameux jeunes?

Qui sont les jeunes sur Academos?

Nous n’avons pas la prétention de tous les connaître, mais nous pouvons vous dresser un portrait assez large:

Ils ont entre 14 et 30 ans

Academos est une application web et mobile offerte gratuitement à tous les jeunes du Québec entre 14 et 30 ans. Toutefois, ce sont les jeunes entre 16 et 24 ans qui sont les plus actifs sur l’application. Beaucoup de jeunes entendent parler d’Academos la première fois à l’école avant 16 ans, un âge auquel tous ne sont pas tout à fait prêts à venir poser des questions sur votre métier.

Ils ont des questions sur le métier de leurs rêves

Vous allez être confronté à différents profils en tant que mentor Academos. Certains jeunes n’ont aucune idée du métier qu’il pourrait exercer plus tard. Ces jeunes sont en phase d’exploration. A l’inverse, certains jeunes ont déjà une idée très précise du métier de leurs rêves. Ils sont donc en phase de spécification.

Voici quelques articles pour vous aider dans vos relations mentorales en fonction du jeune et de la phase dans laquelle il se trouve :

Le mentorat ça leur parle… ou pas

Le mentorat est une notion qui n’est pas forcément claire pour un jeune de 16, 18, voire 20 ans! La relation mentorale un investissement de votre part, pour vous intéresser au jeune et faire durer l’échange. Plus la relation va durer, plus vous aurez d’impact dans la vie et les choix de votre mentoré. Cela dit, vous allez certainement parler avec des jeunes qui vont simplement vouloir vous poser quelques questions sur votre salaire ou les études que vous avez faites. Questions courtes ou relation longue, votre aide est précieuse!

Les jeunes ont peur de vous contacter

Oui, oui… même si vous êtes bénévole et que vous avez sur votre profil une photo avec votre plus beau sourire. Quand on a 16 ou 20 ans, ça fait peur de contacter un inconnu! Rappelez-vous cela quand un jeune prend contact avec vous et n’hésitez pas à le relancer pour l’inciter à se confier et rendre la discussion plus fluide!

Quel que soit le profil du jeune ou la phase dans laquelle il se trouve, un mentor est sans aucun doute une ressource indispensable. Si vous avez des questions sur le rôle de mentor, vous pouvez consulter notre guide du mentorat 101.

Retour à tous
Articles semblables