Academos Blogue Mentors

Mentors et stages d’un jour : Émilie, designer d’intérieur

Mentore sur Academos depuis cinq ans, Émilie Lavoie est designer d’intérieur à son compte. Elle nous parle de son expérience des stages d’un jour, de ce que ça lui apporte comme mentore de pouvoir échanger en personne avec ses mentorés et de l’histoire d’une jeune femme qui est elle-même devenue designer suite à un stage.

Vous aussi vous voudriez proposer un stage d’un jour sur Academos? C’est super simple ! Suivez ce lien pour apprendre comment.

Tout d’abord, avez-vous déjà eu un mentor?

Oui, j’ai eu la chance d’avoir un mentor : mon enseignant à la technique en design d’intérieur qui m’a par la suite engagé comme assistante-designer pour ses projets. Il m’a vraiment pris sous son aile et m’a appris le métier patiemment et passionnément. C’est probablement grâce à lui aujourd’hui que je suis travailleuse autonome.

Qu’est-ce qui vous a amené à offrir un stage sur Academos?

J’ai commencé à offrir des stages lorsque j’en ai eu la demande. Au départ, j’ai créé l’offre pour une étudiante qui me l’avait demandé personnellement et, par la suite, j’ai décidé de laisser l’offre de stage active.

Par contre, je recevais tellement de demandes (auxquelles je ne voulais pas dire non) que j’ai décidé de désactiver mon offre. Maintenant, lorsqu’un.e étudiant.e m’écrit pour me demander de faire un stage, je réactive mon offre le temps qu’il fasse sa demande.

Pouvez-vous nous décrire un stage d’un jour typique avec Émilie?

Les stages varient d’une journée à l’autre. Cela va dépendre de mon travail cette journée-là. Il arrive que j’explique au stagiaire tout ce que l’on fait devant mon ordinateur, en lui montrant des exemples et en prenant bien le temps de répondre à ses questions.

Les plus chanceux m’accompagnent chez un client pour une visite, un relevé, une sélection de couleurs, etc. Ce genre d’expérience est sans doute plus enrichissant pour eux, mais je n’ai pas toujours le contrôle sur nos horaires communs.

Qu’est-ce que les stages d’un jour apportent à votre expérience de mentor Academos?

Lorsque c’est un stage qui est réellement souhaité et demandé par le mentoré (et non pas par l’enseignant), je crois qu’il y a une meilleure expérience des deux côtés. J’ai alors l’impression de faire une vraie différence dans la vie du mentoré et il est en mesure de mieux apprécier l’implication et le temps que ça me demande.

Je sens que j’ai aidé quelqu’un à atteindre son but et ça me motive à continuer. Les stages permettent de faire des rencontres extraordinaires. En plus, c’est toujours un plaisir de mettre un visage sur un nom de mentoré avec lequel on a échangé.

Et qu’est-ce que ça apporte de plus aux mentorés d’après vous?

Je crois que l’expérience des stages est très bénéfique pour les mentorés. Qu’ils soient de l’école secondaire* avec un devoir à faire ou de jeunes adultes qui réorientent leur carrière, je dirais que l’expérience est aussi enrichissante. Ils ne viennent pas au stage pour venir chercher la même information, mais ce sont des expériences dont ils se souviendront longtemps. Enfin, je l’espère !

Une expérience de stage qui vous a particulièrement marqué?

J’ai eu une expérience de stage avec une jeune femme qui faisait un retour aux études, ayant réalisé que ce qu’elle faisait comme travail ne lui convenait pas. Je prends toujours ces demandes au sérieux, car ce sont des jeunes qui veulent trouver un certain réconfort et des réponses à leurs questionnements. C’est une grande marque de confiance et j’apprécie beaucoup ces échanges.

Lorsqu’elle m’a contactée, cela tombait parfaitement bien puisque j’avais un rendez-vous prévu chez un client. Elle a donc assisté et participé à la première rencontre et a donc pu voir toutes les étapes des questions, des relevés, des choix de couleurs, etc. Je pense qu’elle a bien apprécié son expérience.

Plus tard, je l’ai même rencontrée dans un événement de design. C’est alors qu’elle m’a dit qu’elle s’était inscrite en design d’intérieur. J’étais très contente d’avoir pu l’aider et de savoir que ses efforts avaient porté fruit.

Des conseils aux mentors qui s’apprêtent à proposer un stage?

Je leur conseille d’être prêts et patients. Les mentorés sont souvent gênés et il faut parfois user d’amabilité afin de créer un échange intéressant. Ce sont majoritairement de belles expériences, alors je leur souhaite d’avoir du plaisir et une ouverture d’esprit !

Quelque chose à dire aux mentors qui hésitent à proposer un stage d’un jour sur Academos?

Personnellement, j’ai tenté l’expérience à plusieurs reprises et j’ai apprécié ces rencontres. Elles nous permettent de connaître la nouvelle génération de travailleurs. Ils sont curieux et motivés ! Si vous hésitez encore à proposer un stage, je vous suggère d’en accepter au moins un. Au pire vous désactiverez l’offre si cela ne vous convient pas !

*Les stages étaient ouverts aux mineurs jusqu’à l’année dernière mais sont depuis réservés aux majeurs, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Un peu moins occupé au travail cet été? Profitez-en pour offrir un stage d’un jour vous aussi! Suivez ce lien pour apprendre comment.

Retour à tous
Articles semblables