Academos Blogue Parents

5 conseils pour soutenir un enfant qui choisit des études dans un domaine qui ne nous est pas familier

Academos et Desjardins s’associent afin de vous offrir quelques conseils pour soutenir votre enfant qui choisit de s’orienter dans un domaine qui ne vous est pas familier.

Le secondaire représente une période de plusieurs grands défis pour les adolescents. Alors qu’ils font face à la fois à des enjeux identitaires et à d’importantes décisions scolaires et professionnelles, les jeunes ont grandement besoin de soutien et d’accompagnement. Mais comment soutenir son enfant quand celui choisit de poursuivre des études dans un domaine que nous ne connaissons que trop peu? Cet article vous propose quelques stratégies afin d’accompagner au mieux votre enfant dans son cheminement.

En tant que parent, vous êtes le premier adulte significatif dans la vie de votre enfant et son premier point de contact avec le marché du travail et la vie professionnelle. Au secondaire, les adolescents ont une compréhension très limitée du monde professionnel et une connaissance extrêmement restreinte des possibilités d’emplois qui s’offrent à eux. Les carrières envisagées durant cette période sont ainsi grandement inspirées par ce que les jeunes voient autour d’eux et correspondent davantage à des professions traditionnelles.

L’influence que vous avez sur votre enfant est ainsi indéniable. Mais avant de pouvoir le soutenir, il est important de se rappeler qu’il est normal de ne pas connaître l’ensemble des différents domaines professionnels existants. Le marché du travail ne cesse d’évoluer et de se transformer, à tel point que 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore. Soyez donc rassuré.e : vous n’êtes pas seul.e à ne pas avoir toutes les réponses aux questions de votre enfant.

Voici plusieurs stratégies afin de diminuer vos inquiétudes :

Soyez à l’écoute de votre enfant

Il est naturel pour un parent d’avoir des projections professionnelles à propos de l’avenir de son enfant. Rares sont ceux qui sont épargnés par ces rêves et idéaux de carrières pour leur ado. Cependant, il est important de garder à l’esprit que le choix de carrière est un choix très personnel. Cette décision est un premier pas vers l’autonomie et la prise en main de sa vie. Il est donc essentiel que ce choix soit pris par votre enfant selon des critères qui lui sont propres, en fonction de ses intérêts et motivations individuelles.

Afin de l’accompagner au mieux et de devenir un véritable soutien lors de cette étape importante, restez à l’écoute de votre enfant. Écoutez ses inquiétudes, ses doutes et ses questionnements et laissez-lui la place de s’exprimer, afin de mieux comprendre sa démarche et sa réflexion.

Le choix de carrière s’effectue souvent en parallèle d’une quête identitaire. Tout en restant à l’écoute, n’hésitez pas à accompagner votre enfant dans sa réflexion : posez lui des questions sur ses motivations, sur les défis qu’il aimerait relever à travers son projet professionnel, sur ses compétences et les qualités qu’il pense avoir.

Restez informé.e

Comme nous l’évoquions plus tôt, le marché du travail ne cesse de se transformer et ce à toute allure. Pour accompagner au mieux votre enfant, il sera nécessaire de rester informé.e sur les domaines qui suscitent un intérêt particulier à ses yeux. Il peut être difficile pour un jeune de savoir où regarder et comment se renseigner au mieux sur les différentes options qui s’offrent à lui.

N’hésitez donc pas à l’aiguiller dans ses recherches tout en restant, vous-même, au fait des dernières informations.

Voici quelques ressources qui pourraient vous être utiles :

Déconstruisez vos préjugés sur les secteurs d’activités

Nous avons malheureusement tous et toutes des idées préconçues à propos de certains domaines et certaines professions. Peut-être que lorsque votre enfant vous parle du secteur culturel ou de celui des sciences, qui ne vous sont peut-être pas familiers, toutes sortes d’images – probablement erronées – vous viennent en tête.

Mais bien souvent, ces préjugés s’avèrent être construits à partir de fausses représentations d’un secteur qui nous est inconnu. Nous vous invitons à lutter contre ces idées préconçues et à déconstruire vos préjugés afin de soutenir au mieux votre enfant dans son exploration du marché du travail.

Encouragez votre enfant à entreprendre une démarche mentorale

Il est fort probable que votre enfant ait aussi plusieurs perceptions erronées de certains domaines. C’est une réaction tout à fait normale, puisque le cerveau tente de combler les trous et le manque d’information. Le plus important, en premier lieu, c’est de l’aider à prendre conscience de ces idées préconçues.

Pour valider ses perceptions et connaître la vérité à propos d’un secteur ou des tâches quotidiennes qui se cachent derrière un emploi, rien de mieux que d’aller discuter avec de vrai.e.s professionnel.le.s. L’important ici est de se tourner vers des sources fiables. Le mentorat permet ainsi d’aller échanger avec des travailleurs et travailleuses qui sont directement sur le terrain pour vérifier ces perceptions.

L’application Academos rassemble une communauté de plus de 3200 professionnel.le.s passionné.e.s, prêt.e.s à répondre aux questions des jeunes et à les accompagner dans leur démarche d’orientation et de choix de carrière. Pour accompagner votre enfant dans sa phase d’exploration, vous pouvez l’encourager à explorer les profils de mentor.e.s qui exercent toutes sortes de métiers et l’inciter à échanger avec eux. Ces échanges pourraient vous servir de point de départ pour de futures discussions au sujet du choix de carrière de votre enfant.

N’hésitez pas à demander un accompagnement professionnel

Soutenir votre enfant dans son choix de carrière peut donc vouloir dire, tout simplement, de l’orienter vers les ressources adéquates. La plupart des écoles secondaires au Québec offrent les services d’un.e conseiller.ère d’orientation, prêt.e à accompagner les jeunes dans leur cheminement. Le rôle de ce professionnel est avant tout de guider le jeune dans sa réflexion.

Pour cela, le ou la conseillère va l’aider, tout d’abord, à mieux se connaître et à prendre conscience de ses qualités, de ses aptitudes et des compétences qu’il a développées au cours de son cursus. Ensuite, il ou elle va lui permettre de découvrir de nouveaux parcours que le jeune n’aurait pas envisagés par manque de connaissances et l’encourager à faire différentes activités exploratoires afin d’expérimenter plusieurs avenues professionnelles. Ces professionnel.le.s sont les mieux placés pour accompagner votre enfant puisqu’ils ont une compréhension accrue du système scolaire et des différentes possibilités selon les aptitudes du jeune.

Retour à tous
Articles semblables