Academos Blogue Parents

Quelle place devrait occuper l’aspect financier dans le choix de carrière de mon enfant?

Academos et Desjardins s’associent afin d’aborder différents thèmes pour vous accompagner dans le choix de carrière de votre enfant.

De nombreux facteurs sont et doivent être pris en compte au cours du processus de choix de carrière. En tant que parent, vous avez probablement des attentes à l’égard de votre enfant et vous lui souhaitez une carrière réussie et une vie professionnelle épanouissante. Jusqu’ici, tout ce qu’il y a de plus normal! Mais quelle place devrait occuper l’aspect financier dans ce choix de carrière et comment pourriez-vous aborder ce sujet avec votre enfant?

Que pensent les jeunes de la génération Z de l’aspect financier

Dans le cadre de notre dernier rapport Academos sur les aspirations professionnelles des jeunes de la génération Z, nous observions que l’enjeu financier fait partie des préoccupations premières des jeunes lorsqu’ils et elles abordent leur choix de carrière.

Si le premier objectif de carrière cité par les répondant.e.s est de s’épanouir dans un domaine ou une profession qui les passionne (51 %), 41 % des jeunes disent avoir pour objectif principal de carrière l’assurance de pouvoir subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Quand on leur demande les trois aspects qu’ils et elles considèrent en priorité dans leur choix de carrière, les jeunes répondent alors le plaisir en première position (36 %), suivi par l’argent (29 %). Enfin, 73 % des jeunes affirment que le salaire a assez ou beaucoup d’influence sur leur choix de carrière.

L’anxiété des jeunes face à leur choix de carrière

Si le choix de carrière a toujours été anxiogène pour les jeunes, on imagine aisément que les deux dernières années de pandémie n’ont pas atténué ce sentiment. En 2022, 43 % des jeunes de la génération Z se disaient assez ou très anxieux.euses face à leur choix de carrière.

Il est possible que les jeunes aient ressenti le stress financier de leurs parents lié à la pandémie. Cela peut avoir un impact non négligeable sur leur rapport à l’argent et à leurs choix futurs, comme le fait de choisir un métier perçu comme essentiel, par crainte de vivre soi-même ce stress financier.

Les aspects financiers sont donc importants pour les jeunes lorsqu’ils et elles considèrent leur choix de carrière. Si l’épanouissement et le plaisir restent la priorité de la génération Z en ce qui a trait au travail, les aspects financiers sont tout de même au premier plan de la réflexion des jeunes quant à leur choix de carrière.

Comment aborder ces aspects avec votre enfant

Le droit de changer d’avis

Avant toute chose, il est important de rappeler à votre enfant qu’il ou elle ne se définit pas uniquement à partir de son travail. Les résultats de notre dernier rapport sur les jeunes de la génération Z nous ont permis de constater que la première source d’anxiété face au choix de carrière est liée à l’importance que les jeunes accordent à cette décision.

Il est ainsi probable que votre enfant pense – à tort – que cette décision sera déterminante pour l’ensemble de sa carrière et que faire marche arrière lui sera impossible. Nous savons pourtant qu’il n’existe pas qu’une seule voie pour accéder au succès professionnel et que les parcours non-linéaires sont de plus en plus communs.

Démystifier les perceptions

Il est aussi nécessaire de faire prendre conscience à votre enfant les aspects qui déterminent la nature d’un salaire. La rémunération associée à un emploi est déterminée selon plusieurs critères qui peuvent parfois échapper aux jeunes en raison de leur méconnaissance du marché du travail.

En tant que parent, vous pouvez interroger votre enfant afin de comprendre pourquoi la question du salaire est importante à ses yeux. Est-ce parce que votre enfant aspire à un mode de vie particulier ou est-ce parce qu’il ou elle tend à se valoriser par ce biais?

Pour répondre à cette question, il lui faudra d’abord connaître ses besoins, ses valeurs et ses aspirations professionnelles, mais aussi déconstruire les préjugés qu’il ou elle peut entretenir sur certaines professions ou industries. Par ailleurs, connaître ces réponses vous aidera à l’accompagner dans ses choix et à déconstruire certaines idées préconçues.

Pour vous aider à amorcer cette conversation avec votre enfant, plusieurs outils sont à votre disposition, comme c’est le cas d’Explore ton futur, un jeu-questionnaire virtuel développé pour ouvrir le dialogue entre parents et adolescent.e.s.

Penser au-delà du salaire

S’il est bien sûr important d’aborder la question du salaire, les jeunes n’ont pas nécessairement conscience des autres avantages qu’il est également utile de négocier pour faire avancer sa carrière.

Il est ainsi bon de les informer que des vacances supplémentaires, le remboursement des frais de déplacement, les avantages sociaux (assurances, REER, etc.), un mode de travail hybride, le détail des tâches et responsabilités ou encore un changement de titre font aussi partie de la rémunération globale d’un emploi.

Plusieurs entreprises sont également prêtes à rembourser des frais scolaires afin de permettre à leurs employé.e.s de continuer à évoluer professionnellement et à développer de nouvelles compétences dans le cadre de leur poste et de leurs responsabilités. Ça aussi, ça vaut quelque chose!

Il est donc certain que les jeunes doivent avoir une idée du salaire qu’il leur sera possible d’atteindre en terminant leurs études, car cela peut avoir un impact non négligeable sur leurs projets personnels notamment. Mais il est aussi essentiel de leur rappeler que nous passons de nombreuses heures de nos vies au travail. Il leur faut donc considérer davantage que le prestige ou le salaire lorsque vient le moment de faire des choix déterminants.

Les différentes études publiées sur les jeunes et leur rapport au marché du travail nous permettent d’ailleurs de constater que la génération Z est très sensible à l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

Chez Academos, nous croyons profondément que l’important dans la vie, c’est de faire ce que l’on aime, car il s’agit de la meilleure façon d’être motivé.e, d’être productif.ve et de réussir professionnellement. Accompagnons donc nos jeunes en conséquence, en les informant sur les salaires sans négliger les autres aspects essentiels à prendre en compte dans le cadre d’un emploi.

Academos souhaite remercier la contribution de Kimberly Guay du CJE Brossard à la rédaction de ce billet de blogue.

Retour à tous
Articles semblables