Academos Blogue Jeunes Vidéos

Dose d’entreprise : Fouiner dans les bureaux de Normandin Beaudry

Un actuaire, qu’est-ce que ça fait dans la vie?

Pour en apprendre un peu plus sur ce que font les consultants en actuariat, mais surtout pour voir l’environnement dans lequel ils travaillent, Academos est allé visiter les bureaux de Normandin Beaudry à Montréal !

Normandin Beaudry est une compagnie qui emploie plus de 200 personnes passionnées par leur métier. Leur but ? Accompagner leurs clients dans la recherche de solutions à leurs diverses problématiques. Toute une mission !

On voulait aller fouiner un peu dans leurs bureaux pour voir à quoi ça ressemble (ils ont un super beau lounge où les employés déjeunent, des petites salles de conférence très cutes pour faire des appels ou des rencontres et d’énormes baies vitrées qui donnent sur une très belle vue de Montréal), mais surtout, pour poser quelques questions aux mentors Academos qui travaillent chez Normandin Beaudry.

Qu’est-ce qu’on a appris au cours de notre visite ? On a tout filmé, pour que tu ne rates rien!

Nous avons profité de notre visite pour rencontrer quatre personnes qui contribuent au succès de Normandin Beaudry et discuter avec elles de l’impact que leur travail laisse dans leur entreprise et chez leurs clients. Voici leurs réponses.

Philippe Coulombe, actuaire en développement informatique

Alors, Philippe, que fais-tu chez Normandin Beaudry?

« Je suis conseiller en développement informatique : je développe des applications et des processus qui sont utilisés soit à l’interne, soit par des clients à l’externe. »

Et quelle marque laisses-tu chez tes clients?

« Souvent, les clients ont peur de la technologie ; on essaie de leur montrer que la technologie, quand on l’apprête bien, peut être un outil extrêmement efficace pour régler leurs problèmes ; [à la fin], ils ne sont pas juste satisfaits du produit, ils sont contents et ont hâte d’utiliser ce qu’on leur a préparé. Pour moi, il n’y a rien qui justifie plus un chemin que ça [la satisfaction et la joie des clients]. »

Sabeena Pararajasingam, Analyste en rémunération

Bonjour Sabeena, que fais-tu chez Normandin Beaudry?

« Je suis analyste en rémunération : je m’occupe d’accompagner les organisations en leur fournissant des informations sur les salaires et la rémunération. En gros, je les aide à s’outiller en rémunération.

Quand je suis arrivée ici, ça faisait trois mois que le bureau de Toronto était ouvert et je me suis vite impliquée dans des projets à Toronto. J’ai donc aidé à développer ce bureau-là, j’ai pu apporter ma contribution dans la plus grande équipe du Canada. »

 
Jennifer Max, actuaire en gestion d’actif

Salut Jennifer! Dis-moi, que fais-tu chez Normandin Beaudry?

« Je suis conseillère adjointe en gestion d’actifs, donc j’accompagne les clients dans tout ce qui est gestion des fonds de pension. »

Que laisses-tu comme marque chez Normandin Beaudry?

« J’apporte une différente façon de voir et de faire les choses ; je suis bilingue, ce qui m’a permis de jouer un rôle au niveau de notre équipe de consultation internationale.
Pour les clients, au même titre qu’un docteur va s’occuper de la santé mentale ou de la santé physique d’un retraité, nous autres [les actuaires chez Normandin Beaudry] on s’occupe de tout ce qui est santé financière. Ça représente un volet important du bien-être d’un retraité. »

Gabriel Lampron, actuaire en assurance collective

Salut Gabriel ! Qu’est-ce que tu fais chez Normandin Beaudry?

« Je suis conseiller adjoint chez Normandin Beaudry, donc je joue beaucoup avec les chiffres, mais j’ai aussi beaucoup d’interactions avec les clients et avec des fournisseurs (tels que des assureurs. De plus, on me dit souvent que je suis un joueur d’équipe : je suis souvent disponible pour aider les plus jeunes, mais aussi les plus vieux en cas de besoin. »

Et qu’est-ce que tu dirais que tu laisses comme impact chez le client?

« J’ai tendance à comprendre assez rapidement les mandats, mais aussi j’ai su développer à travers le temps certaines expertises dans certains domaines, ce qui m’aide à sentir que les clients ont confiance en moi quand ils me délèguent un mandat. »

On a appris pas mal de choses lors de cette courte visite… On n’imagine pas tout ce que tu pourrais apprendre en faisant un stage d’un jour chez Normandin Beaudry ou en parlant à un mentor!

Retour à tous
Articles semblables