Academos Blogue Jeunes

Il étudie en métallurgie et il aime ça! – Academos Cybermentorat

Dans le cadre du Secteur du mois de la métallurgie, voici le portrait d’un jeune étudiant passionné par la métallurgie.
guillaume-pietin-metallurgie-technicien-anodisation
Ton nom : Guillaume Piétin
Ton âge : 21 ans
Ta ville : Lévis (originaire de France)
Cégep : Cégep de Lévis-Lauzon
Emploi : Technicien à l’anodisation
Intérêts : Course automobile, cinéma, informations internationales
Pourquoi avoir choisi d’étudier en Génie chimique? J’ai choisi d’étudier le génie chimique, car la chimie m’a toujours intéressé, mais à une échelle industrielle et non de laboratoire.
Quel est ton programme d’études au Cégep? Qu’est-ce tu y fais?
Au cégep, j’ai étudié en technique de génie chimique, on y a appris les différents domaines de la chimie appliquée à l’industrie (industrie papetière, pétrolifère, minière, traitement des rejets industriels, etc …) Les cours sont séparés en deux parties, une partie théorique et une partie laboratoire, ainsi chaque semaine nous voyons la théorie et nous l’appliquons ensuite en laboratoire. Le génie chimique est une catégorie de la chimie appliquée à l’industrie, par conséquent les laboratoires de génie chimique se font à des plus grandes échelles que les éprouvettes. Il est donc plus fréquent de mesurer des quantités de réactifs en litres ou grammes plutôt qu’en millilitres ou milligrammes. Cependant, il est important dans notre formation d’aborder les notions de base de la chimie et donc d’effectuer des expériences à plus petite échelle.Une journée de cours typique est donc partagée entre la théorie et les laboratoires.
Qu’est-ce que tu souhaites faire à l’université? Je ne suis plus aux études, j’ai décidé de travailler directement après mon DEC. Je suis donc présentement technicien à l’anodisation.
anodisation
Technicien en anodisation?
Mon emploi de technicien à l’anodisation consiste a effectuer un traitement de surface sur des pièces en aluminium. Concrètement, je passe les pièces en aluminium dans différents bassins remplis soit de base ou d’acide pour les nettoyer et ensuite je les plonge dans un bassin d’acide sulfurique et y applique un courant afin que la réaction d’oxydation anodique se fasse et donc que les pièces anodisent.

L’anodisation est un traitement de surface (de type conversion) qui permet de protéger ou de décorer une pièce en Aluminium (ou alliage) ou Titane (ou alliage), par oxydation anodique (couche électriquement isolante de 5 à 50 micromètres). Elle octroie aux matériaux une meilleure résistance à l’usure, à la corrosion et à la chaleur.

J’aime vraiment ce métier, car la routine ne s’installe pas et que l’ambiance dans l’équipe est vraiment bonne. Tous les jours, les pièces et les traitements à appliquer varient, ce qui empêche la trop grande répétitivité de mon travail.
Ton emploi de rêve?
Je pense que mon métier est présentement celui qui correspond le mieux à mon métier de rêve. Je n’ai pas de domaine de prédilection, avec la formation que j’ai reçue, je suis apte à travailler dans de nombreux types d’industrie. Cependant, chaque industrie et chaque métier comportent des parties plates et des parties motivantes, c’est pourquoi avec une bonne équipe  où l’ambiance est vraiment bonne, même les parties plates peuvent devenir intéressantes. Et avec un bon salaire, c’est toujours plus motivant. 
Si tu avais un argument pour intéresser les jeunes à la métallurgie que serait-il?
La métallurgie est un vaste domaine où il y a toujours des choses à apprendre et où la routine ne s’installe pas. 
Pas encore certain d’entreprendre des études en génie chimique? Inscris-toi au cybermentorat et valide avec nos nombreux cybermentors qui travaillent dans le domaine de la métallurgie!

Retour à tous
Articles semblables