Academos Blogue Jeunes

Les 6 émotions obligatoires de la rentrée scolaire


Tu as peut-être déjà commencé ou t’apprêtes à commencer ta session dans les prochains jours/semaines. Comme plusieurs, tu vis une série d’émotions toutes plus normales les unes que les autres. Inspirés des stades du deuil, voici les stades de la rentrée.

1) Le déni

Tu n’arrives pas y croire… déjà la fin de l’été? C’EST IMPOSSIBLE.  Tu n’as pas eu le temps d’aller essayer le dernier manège de La Ronde, manqué le bateau pour les 3 road trip que tu avais prévus et tu réfutes catégoriquement la fin de l’été… Bref, c’est le déni.  Tu rejète complètement la rentrée. C’est normal, c’est la première étape.

2) L’excitation

Plus le mois d’août avance, plus tu vois les nouvelles collections de vêtements, de tes produits préférés, le retour de tes émissions…  La rentrée c’est un paquet de nouveauté, y compris à l’école et ça c’est excitant.  Nouveaux amis, cours, profs, défis, nouvelles perspectives et probablement de nouveaux objectifs!

3) Le stress

Quelques jours avant le jour J, c’est le stress qui monte.  Tu dois préparer tes trucs, ton look, ton horaire de cours, ta carte étudiante, le nouvel horaire d’autobus ou ton nouvel appartement peut-être?  Le stress est encore plus grand lorsque tu changes d’école!   Probablement qu’il ne te lâchera pas jusqu’à la fin de ta première avant midi de cours…  jusqu’à ce que tu réalises qu’il y a «rien-là».

4) La joie

Suivant le 3e stade, arrive au galop la joie!  Tu réalises que retourner en classe, c’est le bonheur!  Revoir tes amis, reprendre tes activités sportives, culturelles, artistiques, etc. et même avoir à nouveau un horaire, c’est pas mal du tout!   Tu commences même à apprécié tes nouveaux cours!  Yeah!

5) Le retour à la réalité

Parce que tôt ou tard, on revient à la réalité, ton premier travail de session sur un sujet super complexe, à faire en équipe de 6 te tombe dessus dans les premières semaines de cours.  BAM! [Claque au visage]. Tu réalises que t’as également un travail de session à faire dans chaque cours, dont un est une analyse d’un livre de 1000 pages, en espagnol.  Bonne chance!

6) L’acceptation

C’est comme ça chaque année.  Tu passes par toutes ces étapes et quelque part au mois d’octobre vient l’acceptation.  Même si c’est toujours aussi difficile de sortir du lit, tu réussis à tous les matins, tu as pris le rythme.
Tu es à quel stade?  Ajoute le en commentaire.
PS. BONNE RENTRÉE.  On a un paquet de nouveautés à venir sur Academos…  manque pas ça!

Retour à tous
Articles semblables